Accéder à l'Espace famille

Réseaux sociaux

Icone Facebook Icone Twitter Icone YouTube
Icone Instagram Icone LinkedIn

Info@Saran

Agenda

l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
Ajouter à mon CalendrierSouscrire à Agenda de Saran

Traduire le site

Saran soutient ses étudiantes et ses étudiants !

Depuis novembre dernier, les jeunes de Saran inscrits en université ou dans une école suivent la presque totalité de leurs cours à distance, devant un écran. De plus, la précarité financière étudiante a explosé depuis le premier confinement avec la disparition des jobs étudiants et la difficulté à décrocher un stage. Aussi, à l'image des dispositifs déjà institués par la Région ou Saint-Jean-de-la-Ruelle, le conseil municipal a approuvé le 29 janvier notre proposition de mettre en place une aide financière exceptionnelle de 100 € pour chaque étudiant résidant à Saran ou y étant domicilié fiscalement et de 150 € pour les boursiers. Face à l'ampleur de la détresse étudiante et à l'insuffisance des réponses gouvernementales, le conseil municipal a également adopté à l'unanimité un vœu rédigé par notre groupe. Ce vœu demande au président d'Orléans Métropole d'examiner la possibilité de rembourses les abonnements au réseau TAO des étudiants et étudiantes dont les cours en présentiel sont interrompus depuis le mois de novembre dernier, interpelle la rectrice de l'Académie quant à la nécessité d'attribuer des crédits supplémentaires au CROUS pour répondre aux difficultés alimentaires et financières, et enfin, enjoint la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche d'entendre la demande des présidents d'université souhaitant reprendre davantage de cours en présentiel dans le strict respect des contraintes sanitaires et d'attribuer aux établissements des dotations d'urgence permettant le recrutement des personnels enseignants, de santé et médico-sociaux nécessaires pour éviter que la présente génération d'étudiants soit sacrifiée.

Faut-il un 2e collège à Saran ?

Anticipant la croissance des effectifs scolaires liée à l'arrivée de nouvelles familles, la ville poursuit actuellement ses acquisitions de terrains en vue de la construction d'une nouvelle école sur le site des Parrières. Le futur groupe scolaire sera situé près de la crèche municipale, entre le quartier des Chimoutons et Oréliance. Dans le même temps, le conseil départemental du Loiret a entamé des études pour agrandir le collège Montjoie. Or, ce même conseil départemental, en proie aux difficultés budgétaires du fait des conséquences de la crise sanitaire en matière de RSA et d'APA, vend précipitamment de vastes terrains sur l'ancien aérodrome de Saran. Plusieurs lotissements et des immeubles de logements sont déjà annoncés par différents promoteurs en face d'Oréliance et de La Cigogne. Aussi, en août dernier, Maryvonne Hautin a écrit au président du conseil départemental du Loiret pour lui demander d'envisager la création d'un second collège dans notre ville. Pourquoi le conseil départemental n'utilise-t-il pas une partie des terrains qu'il vend près d'Oréliance pour y construire ce nouveau collège ?

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur : www.continuonspoursaran.fr/blog

Dernière mise à jour : 26 février 2021